vendredi 1 février 2013

Fatal Brookie

Non, ceci n'est pas un ovni, mais une gourmandise mortelle, mi-brownie mi-cookie. Une tuerie !!
Lorsqu'on me demande d'apporter un dessert, je pense tout de suite "brownie" (avec même la petite ampoule qui s'allume au dessus de ma tête :-) parce que c'est un dessert qui fait l'unanimité et qu'il est facile à transporter. De plus, c'est un gâteau qui supporte mille variations gourmandes permettant de ne jamais s'en lasser. Il me fallait donc un brownie avec un plus, avec un "twist", avec un défi à relever. Je commence à me creuser la tête (imaginez la fumée me sortant des oreilles :-) pour trouver dans quelle nouvelle aventure je vais bien pouvoir me lancer après le Brownie cœur de Cheesecake et ... Tadaaa ! Voici le Brookie !
Je me suis en fait souvenue d'avoir déjà croisé ce gâteau sur la blogosphère et qu'à chaque fois il m'avait littéralement donné envie de manger mon écran. J'adore l'idée d'associer deux desserts que j'aime passionnément dans un seul qui ne peut être que meilleur, deux textures aussi, avec le moelleux du brownie et le croquant du cookie, et deux saveurs absolument succulentes. Le contraste entre les deux pâtes est vraiment un plus à mon goût.
Mais c'est aussi là le défi : étaler la pâte à cookies assez dense sur la pâte à brownie très onctueuse me semblait délicat. Pour une recette semblable, Martha Stewart conseille de mettre la première pâte au frais avant d'étaler la seconde dessus. Cependant, après réflexion (toute aussi intense) je me suis dit que la pâte à cookie allait cuire beaucoup trop vite par rapport à celle du brownie. J'ai donc résolu la question en commençant à cuire cette dernière seule, pendant que je préparais la seconde. 
Pour réaliser ce gâteau je me suis inspirée d'une source sûre, déjà testée et approuvé : les recettes de Pascale Weeks, dont je vous ai déjà parlé ICI et ICI, et qui est l'auteure du blog "C'est moi qui l'ai fait !". Je les ai très légèrement adaptées pour réaliser ce nouveau dessert. 

Fatal Brookie
Pour 10 à 12 personnes
Préparation : 35 minutes
Cuisson : 35 minutes

Pour la pâte à Brownie :
200 g de chocolat noir
180 g de beurre demi-sel
85 g de sucre semoule
85 g de cassonade
2 pincées de sel
3 œufs + 1 jaune
85 g de farine
1 c à c rase de levure chimique (facultatif si vous utilisez de la farine avec de la levure incorporée)

Pour la pâte à Cookies :
100 g de chocolat noir concassé en petits morceaux
125 g de beurre demi-sel mou
50 g de sucre semoule
75 g de cassonade
175 g de farine
1 c à c rase de levure chimique (facultatif si vous utilisez de la farine avec de la levure incorporée)
1 œuf

Préparez le Brownie.
Préchauffez le four à 180°C.
Beurrez votre moule puis chemisez le de papier sulfurisé.
Au bain-marie, faites fondre le chocolat et le beurre. Mélangez jusqu'à ce que l'ensemble soit bien lisse. Hors du feu, ajoutez les sucres. Laissez refroidir, puis ajoutez les œufs et le jaune un à un en mélangeant bien. Incorporez ensuite la farine, le sel et la levure, et mélangez juste assez pour les incorporer. Versez la pâte dans le moule puis lissez la surface.
Enfournez pour 15 min.

Pendant ce temps, préparez le Cookie.
Dans un bol, fouettez le beurre, le sucre semoule et la cassonade jusqu’à obtenir une pommade. Ajoutez l’œuf et mélangez de nouveau. Puis incorporez la farine, la levure et le chocolat concassé et mélangez juste assez pour obtenir une pâte souple.
Sortez le brownie du four.
Avec une petite cuillère, formez des petites boules de pâte et répartissez les sur la surface du brownie.
Remettez au four pendant 20 min environ, en fonction de la texture plus ou moins fondante que vous souhaitez obtenir. 
Laissez le refroidir complètement avant de le couper.

Voilà de quoi recharger nos batteries pour affronter l'hiver et le temps maussade, mais s'il est nourrissant ce gâteau n'est pas lourd pour autant.
Je vous souhaite une belle fin de semaine et un bon week-end.

4 commentaires:

  1. oh ça a vraiment l'être excellent et méga gourmand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Et oui, c'est une recette très gourmande, mais il n'y a jamais trop de bonnes choses, n'est ce pas ? ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...